Synopsis et détails

Une compétition d’arts martiaux est organisée par un mystérieux Han, derrière lequel se cache un redoutable trafiquant de drogue. Lee, agent de renseignements occidental et spécialiste de kung-fu, tente de démanteler l’organisation criminelle.

Anecdote

John Saxon, la co-star d' "Opération Dragon" se souvient : "Bruce fredonnait littéralement. Il semblait marcher dans les airs. Je pense qu'il savait que ce film serait une révélation."

Pouquoi ce pressentiment ne serait-il pas devenu réalité comme les précédentes intuitions de Bruce concernant l'argent ?

"Je n'ai jamais vu un homme qui montre une telle tension dans son travail" poursuit Saxon. "J'ai constaté la même intensité chez James Dean. Simplement, ce dernier la concentrait dans son jeu."

"Un jour, Bruce m'invita à déjeuner avec Run Run Shaw, le grand manitou du cinéma. Ce fut un déjeuner très chic. On était venu nous prendre en Rolls et nous déjeunions dans un restaurant cinq étoiles. Il est clair que Shaw cherchait à embobiner Bruce pour faire un film avec lui. Il se vit offrir un demi-million de dollars. Bruce porta alors son prix à 2 millions de dollars. Run Run lui demanda où il avait été pêcher cette somme. Bruce lui répondit : "Si Marlon Brando peut toucher 2 millions, Bruce Lee le peut aussi." Je dois avouer que Bruce avait le sens de la réplique."

L'histoire de Bruce se blessant avec des bouteilles est bien connue. Mais ce qui est intéressant, c'est ce qui s'est passé ensuite.

"Bruce saignait fortement" se remémore Chaplin Chang. "Le siège arrière était plein de sang. Nous nous sommes précipités à un hôpital, mais ils n'avaient pas les moyens de soigner une telle blessure. Ils nous ont indiqué un autre hôpital, assez éloigné."

"Je me rendais compte que Bruce devenait nerveux et très en colère. Je lui dis de se calmer, parce que plus sa colère montait, plus il perdait de sang. Il sembla m'écouter. Nous étions sur le chemin de l'hôpital, qui se trouvait être une route montagneuse et étroite. Devant nous, il y avait un camion qui décida de s'amuser avec nous. A chaque fois que nous essayions de le doubler, il nous barrait la route. Cela dura pendant un certain temps, puis finalement il nous laissa passer. Comme nous étions en train de le doubler, Bruce ouvrit sa fenêtre et se mit à injurier le chauffeur, tout en brandissant vers lui son poing sanguinolant. Le chauffeur frôla l'attaque cardiaque quant il reconnu que cette furie, c'était Bruce Lee".

"Certains ont pensé qu'ils pourraient surpasser Bruce Lee" continue John Saxon. "Je ne me suis pas fait cette illusion, et je n'ai jamais donné à Bruce les raisons de se sentir menacé par moi. Nous étions très à l'aise l'un l'autre".

Mais attention : les gens qui pensaient différemment n'ont jamais dit quoi que ce soit en face de Bruce. "Opération Dragon", qui est connu dans le monde entier, prouve à nouveau que les prévisions de Bruce étaient justes.

"Quiconque a investi dans les films de Bruce est devenu multimillionnaire" dit Roy Mc Aree, le responsable mondial du marketing des films de Bruce. En Grèce, quelqu'un l'a acheté pour 20 000 dollars et a fait un million de bénéfice l'année de sa sortie.

Il est vraiment dommage que le Petit Dragon n'ait pas été là pour assister à son heure de gloire.